• Dans le cadre des "Histoires de l'Oncle Paul", voici la modification d'un Denix Mauser K98 en vrai K98.

     

    Lorsque l'on achète une arme de copie de type "Denix" (entre-autres), on a vraiment l'impression d'acheter un ...jouet!

    Métal revêtu de peinture noir, bois teinté de couleur acajou...

    Le seul avantage que l'on peut avoir dans ce cas, c'est de n'être pas ennuyé par les règlements sur les armes. Mais pour la reconstituion, et si (seulement SI) on veut avoir l'air de porter une vraie arme, il faut alors prendre le taureau par les cornes et se mettre au travail.

    Démontage complet de l'arme, et séparation des bois, des pîèces en métal.

    On peut voir ici les mauvaises finitions qui donnent cet aspect de ...jouet! (Photo 1,2,3)

    Ensuite ponçage COMPLET des bois (jusqu'au bois nu) et pose de la première couche de produit teinture (à base d'eau). On passera ensuite à la première couche de finition, et lorsqu'elle sera sèche, un petit ponçage très fin puis passage de la seconde couche. Les bois sont faits. (Photo 4)

    Pour le métal, c'est autre chose. Avoir un résultat proche du vrais, exige de brosser l'acier jusqu'à ce qu'aucune peinture ne soit présente(à l'acier nu). puis on "re-bleuter" avec un produit du commerce spécialisé.(Photo 5,6)

    Et après passage à la boulle de laine d'acier(boule de JEX) le résultat est parfais.

    Sur la photo 6 on peut voir la différence entre pièces lustrées et non-lustrées.

    on peut remonter l'arme.

    Le résultat sur la dernière photo

    .   

       

       

       

       

       

       

       


    votre commentaire
  •    


    votre commentaire
  • Le casque et le masque anti-gaz " MAM 25" de François, à repeindre en "moutarde"

    Au départ il était vert kaki:

      

     

    Ensuite peinture de l'intérieur

       

        

     

    Et finition du casque + remontage


    votre commentaire
  • Restauration des masque anti-gaz " L 702 " (Civils)

    A leur arrivé:

          

         

    Une fois restaurés:

       

       

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

     

    J'ai reçu, il y a quelques jours mon pistolet lance-fusées "Hebel",il est complet (je crois) mais sale, graisseux, avec un peu de rouille de çi de là.

     Je l'ai donc entièrement nettoyé à la brosse métallique rotative.

     

     

     Les marquages que l'on peut voir.

     

     

     

    RE bleutage avec un produit à froid. 

     

    Le lustrage à la laine d'acier (sous l'eau), ensuite séchage et passage à l'huile.

     

    Graissage des pièces mobiles et des pièces de frottement.

     


    votre commentaire
  • Fabrication du porte-hache et restauration d'une hache d'époque

            

     

     

     

     

     

     

           

     


    votre commentaire
  • Mise au standard:" Armée Belge" des "Pershing Boots"

    Ayant aquis des "Pershing Boots" afin de posséder une paire de chaussures à +-95% du modèle réel, (ABBL)

      je me suis donc mis au travail en modifiant le talon. 

    Il y a avait au départ un fer (genre fer à cheval à l'envers) qu'il fallu enlever, au prix de gros dégâts sur le premier cuir.

     

     

    J'ai enlevé la totalité du talon

      

    Voilà le résultat

     

    Ensuite, taille des nouvelles couches de cuir pour le talon, collage et clouage

      

        

      

    Après la pause des clous, et cirage en noir

      

     

     


    votre commentaire
  • Restauration  d'une paire de guêtres

    Guêtres pour lesquelles je devais remplacer les lanières.
    Voici une guêtre avant et après traitement.
    Les deux lanières sont à la fois rivées et cousues comme l'originale.

      

      

      

      

     


    votre commentaire
  • Le support fusil sur le vélos des cycliste de 1940

    Fabrication en cuir ( épaisseur 2 x 3 mm) avec boucles de serrage 

    Couture à la main par 4 fils de coton.

     

       


    votre commentaire
  • Le vélo "Bury"des "Chasseurs Ardennais"

    Le vélo, un VERITABLE "Bury"  à sa réception:

     

     

     

        

       

       

     

     

    Le démontage peut commencer, ainsi que la restauration:

      

    La selle:

    Avant :  

       

      

      

     

     

     

    Pendant :

       

    Le guidon en cours de restauration:

        

     

     

    avec les freins:

       

    et la mise en peinture "primer anti-rouille":

     

    Le grade-boue, la fourche avant, et quelques accessoires:

       

       

     

    Passage du cadre et des garde-boue au décapent peinture très ACIDE:

      

     

     

    Remontage de la colonne de direction:

    Les billes dans les cage de roulements:

      

    La colonne est remontée sur le vélo:

     

    Au tour du pedalier:

       

     

    Le guidon, la selle sont remontés à leur tour:

       

     

    ainsi que le petit huileur pour le pédalier:

     

       

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique